Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Commission de réflexion sur l'enseignement des mathématiques. Grt. ; Kahane Jean-Pierre. Dir.

Titre : Bulletin de l'APMEP. Num. 430. p. 571-599. Rapport d'étape sur la géométrie et son enseignement.
English title: Status report on geometry and its teaching. (ZDM/Mathdi)

Editeur : APMEP Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP) Paris, 2000
Format : 17 cm x 24 cm, p. 571-599 Bibliogr. p. 598-599
  ISSN : 0240-5709

Type : article de périodique ou revue Langue : Français Support : papier

Public visé : chercheur, enseignant, formateur

Classification : A39Revues, article de revue
Formation à l'enseignement, initiale et continue.
 

Résumé :

L'objectif de ce texte est de tenter de répondre aux questions suivantes :

1) Comment se situe actuellement la géométrie "élémentaire" comme partie des mathématiques ?
La réponse est purement mathématique : une géométrie correspond d'abord à un groupe de transformations avec un accent mis sur la théorie des invariants.

2)Faut-il encore enseigner la géométrie au collège et au lycée ?
Bien sûr : C'est important pour le citoyen (vision de l'espace, apprentissage du raisonnement, vie courante,...) comme pour le scientifique (techniciens, ingénieurs, scientifiques, chercheurs...)

3) Comment analyser l'évolution de l'enseignement de la géométrie dans les dernières décennies ?
L'échec de la réforme des math modernes a plusieurs causes qui sont développées dans l'article et dont il faut tirer les conséquences pour l'avenir. Par exemple on a sous-estimé l'importance des figures et donné trop d'importance au "tout linéaire".

4) Quelles propositions avancer pour demain ?
Il est nécessaire de renforcer les liens entre les divers degrés. Il faut développer la géométrie dans l'espace, renforcer le rôle des invariants, réhabiliter les cas d'isométries des triangles, les problèmes de lieux géométriques et de constructions. Il faut apprendre aux élèves à penser géométriquement, à voir dans l'espace. Il faut leur apprendre à raisonner, et lier la géométrie aux autres disciplines. Il faut faire la place aux nouvelles technologies et faire aussi plus de place à la géométrie dans les cursus universitaires, et en formation initiale et continue des enseignants. D'autres points à l'étude : la géométrie pour les non-scientifiques et dans la formation des ingénieurs.

Notes :
Cet article est publié sous la rubrique "Dossier : La géométrie" préfacée par Christiane Zehren et Henri Bareil (p. 569-570).
Le Bulletin de l'APMEP (appelé "Bulletin Vert") paraît 5 fois par an. Il s'efforce, par des articles de fond : de couvrir l'actualité de l'enseignement des mathématiques de la maternelle à l'université, de contribuer à la formation approfondie des enseignants, d'entretenir, chez ceux-ci, l'esprit de recherche et de susciter des échanges avec ses lecteurs.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 06/04/2019
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional