Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Vidéo d
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional
Auteur(s) : Deledicq André ; Casiro Francis

Titre : Maths pour tous. T. 8. Apprivoiser l'infini.

Editeur : ACL - Les éditions du Kangourou Paris, 1997 Collection : Maths pour tous
Format : 20,7 cm x 27,8 cm, 96 p. Bibliogr. p. 18
ISBN : 2-87694-031-0  ISSN : 1160-1426

Type : ouvrage (au sens classique de l'édition) Langue : Français Support : papier

Public visé : élève, enseignant, tout public Niveau Niveau scolaire visé par l'article : lycée, 2de, 1re, Terminale, licence Age : 15, 16, 17, 18, 19

Classification : E24Aspects philosophiques des fondements des mathématiques
Lycée
 E25Aspects philosophiques des fondements des mathématiques
Enseignement supérieur
 E28Aspects philosophiques des fondements des mathématiques
Enseignement Hors les Murs : par correspondance, formation des adultes, popularisation, etc.
 

Résumé :

Dans cet ouvrage, abordable par le grand public et par les élèves de lycées, et partiellement par des élèves de collège, les auteurs ont voulu expliquer la notion d'infini. Il présente de façon simple et attrayante diverses situations liées à la notion d'infini.
Les notions d'ensembles finis et infinis, de dénombrable et de continu, la notion de limite, le modèle non standard des nombres,... sont présentés à partir de situations simples, de paradoxes, et replacés dans le contexte historique de la recherche, avec quelques indications concernant les mathématiciens impliqués.
La première partie du livre s'intéresse à la notion de dénombrable, ensembles finis et infinis, cardinal d'un ensemble, bijection, les différentes puissances de l'infini, la série des Aleph. On s'appuie sur un texte de Galilée, on fait référence à Hilbert, à Cantor, à Gödel.
La deuxième partie concerne les ordres de grandeur, il débute par des références et des citations de textes littéraires (Voltaire, Borges, Poe) à partir desquels sont proposées des activités, puis le modèle non standard des nombres, des paradoxes. Cela conduit à la troisième partie dans laquelle est abordée la notion de limite d'Archimède et Euclide à Newton, Leibniz, D'Alembert et Abraham Robinson. Il y a une rapide biographie de Giordano Bruno que ses écrits sur l'infini, l'univers et les nombres contribueront, au 16e siècle, à envoyer au bûcher. Le paradoxe de Zénon, le flocon de Von Koch et d'autres situations ou problèmes font l'objet d'activités comme l'irrationalité de racine de deux ou le volume de la sphère. Enfin, sont présentées différentes formes de la définition de la limite d'une fonction.

Notes :
Cette publication est codiffusée par l'Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP) : brochure 657.

Mots clés :


© ADIREM-APMEP -2003- ISSN 1292-8054 Mise à jour 19/10/2023
Accueil Publimath  Aide à la recherche   Recherche Avancée   Imprimer la fiche   Aidez-nous à améliorer cette fiche  Video d'aide
Certification IDDN Valid HTML 4.01 Transitional